Émission du 4 octobre 2017

  1. La première partie de l'émission sera consacrée sur les trajectoires des chants de gorge. Également appelé le katajjaq chez les inuits, ces jeux vocaux constituent une coutume ancestrale pratiquée dans plusieurs régions circumpolaires, dont la Sibérie, l'Alaska, le Canada et le Groenland. Ces vibrations vocales ne traversent pas uniquement l’ouïe, il faut également visualiser la complicité des chanteuses.  Le katajjaniq a fait son entrée au Registre du Patrimoine culturel québécois en 2014. Ce patrimoine immatériel représente un aspect unique, bien que d'autres peuples autochtones de l'Asie y pratiquent, mais avec différentes techniques vocales. Kathleen Ivaluarjuk Merritt de Rankin Inlet, Charlotte Qamaniq d'Igloolik et Cynthia Pitsiulaq d'Iqaluit sont des chanteuses à découvrir, donc chacune contribue à la singularité des chants de gorge. Ces derniers ne contiennent pas particulièrement de paroles. Ils imitent plutôt les sons des animaux et des éléments de laNature (eau, vent, bruit des pas, etc). Il est difficile de deviner parfois, mais la symbiose des jeux de gorge ne fait nul autre qu'émouvoir notre ouïe.
  2. La deuxième partie est consacrée à Tanya Tagaq. Originaire de Cambridge Bay, elle est devenue l’icône contemporaine sur la scène internationale. Activiste depuis son début de carrière, elle performe avec brio ses créations expérimentale et viscérale qui choque sans cesse ses publics. Avec une discographie bien remplie et diversifiée, elle a reçu en 2014 le Polaris Music Prize et en 2016 l'Ordre du Canada. Cette partie de l'émission met en lumière les oeuvres de son dernier album Retribution et un extrait Blood de l'album Auk.

Émission du 20 septembre 2017

  1.  Beatrice Deer est une artiste et couturière inuite originaire de Quaqtaq, Québec. Elle chante en inuktitut, anglais et parle français. En 2005, elle a gagné le Canadian Aboriginal Music Award for Best Inuit/Cultural Album. Avec une longue discographie depuis son début de carrière, elle sortira bientôt son nouvel album en 2017. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Ilangani - Beatrice Deer

    Nalligigaluaqsugit kisiani ariutsiasuungummijagit ilangani

    Autant que je t'aime que parfois j'en ai marre de toi

    Aliagigaluaqsugit kavarnarniqpaugunnarmijutit ilangani

    Autant que tu me rendes heureuse que parfois tu me tombes sur les nerfs

    Tukisiutigunnasiaqsunuk kisiani tukisiqqajaitsiasuungummijagit ilangani

    Autant que nous pouvons nous entendre à merveille, que parfois je ne te comprends vraiment plus 

     

    Nallinnivuk larialuujaasuq kisiani ilangani 

    nguaqtuujaasuuq ilangani

    Notre amour, parfois il donne l'impression d'être vrai

    Mais parfois il donne l'impressionn d'être faux 

    Ungagigaluaqsugit kisiani 

    asiuqutsiasuungummijagit ilangani

    Autant que je m'ennuie de toi que parfois je souhaite que tu ne sois plus là

    Aullaqsimalituaravit painngusuunguvagit

    Mais quand t'es au loin je ne peux passer de toi

    Taimaittuussalaurmiguvit aullarama, aullarama, aullarama!

    J'espère que tu resens la même chose quand moi je suis partie
     

  2.  

    Aaju Peter est originaire du Groenland. Activiste, avocate, artiste-compositrice et talentueuse couturière, son nom est commun aux oreilles des peuples inuit. Bien que plusieurs ont vu son apparition dans le documentaire Angry Inuk, il ne faut pas négliger sa musique. Annuraattiaqsimannginnavit est une chanson sur la pauvreté des enfants. De cette chanson l'artiste nous démontre l'insécurité alimentaire des enfants du Nord. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

     

    Annuraattiaqsimannginnavit - Aaju Peter

     

    Annuraattiaqsimannginnavit qiuliqputit

    Mal habillé, t'as froid

    Ullumi niriqqaunnginnavit kaaliqputit

    Sans avoir mangé aujourdhui, t'as faim

     

    Kisiani qinuisaaqputit surusikuluugavit

    Qu'un enfant, t'es si patient(e)

    Nalligigavigit angajuqqaatit

    Par amour pour tes parents

     

    Takuvagit aniinnguaqtillutit

    Je te regarde jouer dehors 

    Inutuakuluutillutit ukiukkut ikkiirnaqtumi

    Seul(e) dans le froid de l'hiver 

    Namunngarviksaqannginnavit 

    T'as nul part où aller 

    angirraqaraluaqtillutit

    Bien que t'as un chez-toi 

    Kisiani inuqanngilaq

    Mais personne n'est là pour t'accueillir 

     

    Kisiani qinuisaaqputit surusikuluugavit

    Qu'un enfant, t'es si patient(e)

    Nalligigavigit angajuqqaatit

    Par amour pour tes parents

     

    Unnuaqai angirralangavut

    Peut-être ce soir seront-ils à la maison

    Qauppaqqai nirilaaqpusi

    Peut-être demain mangerez-vous?

    Ilagiittialaaqpusiqai quviasullusi

    Peut-être serez-vous en famille, heureux?

     

    Takuvagit aniinnguaqtillutit

    Je te regarde jouer dehors 

    Inutuakuluutillutit ukiukkut ikkiirnaqtumi

    Seul dans le froid de l'hiver 

    Namunngarviksaqannginnavit 

    T'as nul part où aller 

    angirraqaraluaqtillutit

    Bien que t'as un chez-toi 

    Kisiani inuqanngilaq

    Mais personne n'est là pour t'accueillir 

     

    Surusiuqatitit angirrauqqauvut

    Tes amis sont rentrés chez eux 

    Angajuqqaanginnut ilagijauvut

    En famille avec leurs parents

    Silami taaqtumi inutuulirivutit

    Tu te retrouves seul(e) dehors dans la noirceur

    Angirratuinnaliqputit inuqanngittumut

    T'entres chez-toi, mais la maison est vide

     

    Takuvagit aniinnguaqtillutit

    Je te regarde jouer dehors 

    Inutuakuluutillutit ukiukkut ikkiirnaqtumi

    Seul(e) dans le froid de l'hiver 

    Namunngarviksaqannginnavit 

    T'as nul part où aller 

    angirraqaraluaqtillutit

    Bien que t'as un chez-toi 

    Kisiani inuqanngilaq

    Mais personne n'est là pour t'accueillir 

Émission du 13 septembre 2017

  1. Charlie Adams est originaire d'Inukjuak. Connu sous le chapeau du chanteur-compositeur country/western, il amène une touche unique à travers les paroles qui reflètent les réalités de la vie nordique. Ayant vécu longtemps à Montréal, la production ISUMA a produit un documentaire http://www.isuma.tv/en/isuma-productions/qallunajatut-urban-inuk sur sa vie et celle de ces nombreux inuits dans les tracas urbains de la ville. Malgré les tourments qu'il a vécu, il garde la joie de vivre et chante sa joie de vivre sur un ton positif. Quviatsunpunga est l'un des coups de coeur du public. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:
     

    Quviasuppunga "Je suis heureux", par Charlie Adams

    Quviasuppunga ullumi inuugama

    Je suis heureux car aujourd'hui je suis en vie

    Sunamik isumananga quviasuppunga

    Sans le moindre tracas, je suis heureux  

     

    Kinatuinnamik kinatuinnamik takuguma 

    À tous ceux qui croiseront mon regard

    qunganniaqpunga quviasukkama

    je leur sourirai, car je suis si heureux

     

    Sunatuinnaq kavarnatuq qaigaluaqpat

    Et peu importe si le malheur frappe

    isumaguma quviasullunga 

    à la simple pensée du bonheur

    naammaniqsauniaqquurama

    J'irai néanmoins pour le mieux.

     

  2. Aaju Peter est originaire du Groenland. Activiste, avocate, artiste-compositrice et talentueuse couturière, son nom est commun aux oreilles des peuples inuit. Bien que plusieurs ont vu son apparition dans le documentaire Angry Inuk, il ne faut pas négliger sa musique! Anaanaga est une berceuse qu'elle a composée avec tout l'amour et les souvenirs nostalgiques de son enfance. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Anaanaga "Ma chère maman", par Aaju Peter

    Anaanaga nalliginnga aipparinnga qimannanga

    Maman, aime-moi, reste avec moi, ne me quitte pas

    Unnuami sirniginnga piungittunit tamainnit

    Dans la nuit obscure, protège-moi de toutes ces mauvaises choses

    Nalligiinnarniaqpagit

    Je t'aimerai toujours

    Anaanaga nalliginnga saputijigilagit

    Maman, aime-moi, sois ma protectrice

    Kaaliruma niritinnga

    Si jai faim, nourrie-moi

    Qiuliruma uqquusannga

    Si j'ai froid, réchauffe-moi

    Nalligiinnarniaqpagit

    Je t'aimerai toujours

    Anaanaga nalliginnga tammaraluaqtillunga

    Maman, aime-moi malgré mes erreurs,

    mikijuugama ajuluarama 

    j'étais petite, trop impuissante

    pittianngikkaluaqtillunga

    je n'étais pas très gentille

    Nalligiinnarniaqpagit

    Je t'aimerai toujours

    Anaanaga nalligivagit kamagittiaravinga

    Maman, je t'aime car t'as toujours su comment bien prendre soins de moi

    Nallinnut pirulauqpunga

    J'ai grandi enveloppé de ton amour

    Ajurunnilaarivunga nalligiinnarniaqparma

    Un jour je saurai à mon tour comment faire, et je sais que tu m'aimeras pour toujours.

Émission du 16 août 2017

  1.  Charlie Tumic est originaire du Nunavik. Cette chanson a une histoire bien rigolo. Un soir, bien saoul, il prend la guitare et chante cette 40 oz de Bacardi dans une ambiance festive.
    Apparemment, cette chanson attire une foule sur la piste de danse. Un air tantôt country, tantôt folklorique, on ne sait encore qui est le compositeur original. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Niurruti tujuquti
    40 ouncer bacardi
    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi

    Ullulimaaq
    angajaaqsunga
    Nungurutiinnarasuaqsunga
    Ullulimaaq
    angajaaqsunga
    Tukiitutituinnalirataqsunga

    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi
    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi

    Ullulimaaq
    angajaaqsunga
    Qairiaqtutuinnalirataqsunga
    Ullulimaaq
    angajaaqsunga
    Nipiirutituinnalirataqsunga

    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi
    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi

    Unnualimaaq
    angajaaqsunga
    Sinnitiirituinnalirataqsunga
    Unnualimaaq
    angajaaqsunga
    Iviqtituinnalirataqsunga

    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi
    Niurruti tujuquti
    Unigusutsuni bacardi

    Unnualimaaq
    Angajaaqsunga
    Taqatsatuinnalirataqsunga
    Unnualimaaq
    Aangajaaqsunga
    Tigujautuinnalirataqsunga

    J'ai acheté un 40 oz de Bacardi
    Allons, buvons du bon rhum

    Toute la journée, saoul comme une botte,
    J'essaie d'atteindre le fond de la bouteille,
    Toute la journée, saoul comme une botte,
    Je finis par ne plus faire de sens

    Toute la journée, saoul comme une botte,
    Je crie mes joies et mes peines,
    Toute la journée, saoul comme une botte,
    J'en fini par perdre ma voix,

    Toute la nuit, saoul comme une botte,
    Le sommeil essaie de me rattraper
    Toute la nuit, saoul comme une botte,
    Je me laisse tomber n'importe où

    Toute la nuit, saoul comme une botte,
    Je bois jusqu'à l'épuisement total,
    Toute la nuit, saoul comme une botte,
    Je finis par me faire prendre et me faire emporter.

     
  2. Agaaqtoq, originaire d'Arviat et investi par Charlie Panigoniak, assure le leg musical du kivalliq. Artiste dans l'âme, un boujitier, il travaille à tous les jours, élève sa famille, possède un studio et enregistre les plus belles mélodies en inuktitut. Imialuk (la grande eau) huvakiaq (qu'est-ce que c'est) est une chanson qui fait suite à Bacardi. Au lendemain de veille, comment se sent-il? Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Tupakkama makippunga
    Hiqiniujaqtunilu
    Niaqunguqtullukiaq
    Makigualuanngittunga
    Hulirilauqpitakiaq?
    Namualauqpitalu?
    Aulajinnginnama
    Iqqaumannginnamalu
    Huvalliliqpungakiaq
    Namuavalliqpungalu
    Huvallinngiliqtunga
    Namuavallinngittunga
    Angajanguqliramauplumi
    Urrujanguqliramaataani
    Qaujimanngitmmialirama
    Tukihianngimmialirama
    Angajanguqlirama
    Huniujarmiaqtuta
    Namuujarmiaqtutalu
    Quviahuujarmiaqtuta
    Tammaagalauqpugut
    Huvalliqliqpungakiaq
    Namuavalliqpungalu
    Huvallinngiliqtunga
    Namuavallinngittunga
    Angajanguqliramauplumi
    Urrujanguqliramaataani
    Qaujimanngimmialirama
    Tukihianngimmialirama
    Angajanguqlirama

    Au réveil, je me lève
    Alors qu'il fait beau soleil
    Mais je suis tout étourdi
    Je peine à me tenir debout

    Mais qu'avons-nous fait hier?
    Mais où avons-nous été?
    Je n'ai plus d'énergie
    Je ne me souviens plus de rien

    Je ne sais quoi faire
    Je ne sais où aller
    Je ne peux rien faire
    Je ne puis bouger

    J'ai la gueule de bois
    Je chancèle en me levant
    Je ne me souviens plus de rien

    Je ne comprends pas ce qui se passe
    J'ai le terrible mal de la veille

    Peu importe ce que nous avons fait, où nous sommes allés,
    Je suis certain que nous étions heureux, à l'abri.

    Aujourd'hui, j'ai la gueule de bois,
    Je chancèle en marchant
    Je ne me souviens plus de rien
    Je ne comprends plus rien
    J'ai ce terrible mal de la veille.



 

Émission du 09 août 2017- ÉDITION SPÉCIALE

ÉDITION SPÉCIALE 9 août 2017- JOURNÉE INTERNATIONALE DES PEUPLES AUTOCHTONES.

  1.  Uvagut est un groupe d'Iqaluit qui eu des grands hits durant les années 90. Le terme uvagut signifie ''nous''.
    La chanson Nunavut est sans doute la plus connue de leurs chansons. Elle interpelle la beauté et la richesse du Nunavut; c'est le long fruit du travail des inuit et aspire à cette patrie qui se tient debout. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Innuqatiga apirilagit
    Qanurli isumavit?
    Innusivut innulluta
    Ullumi qanuiliqpita?

    Ilangani qanuinngittuq
    Ilangani qanuittuq
    Kisianili nalunanngittuq
    Makigiariaqaqtugut

    Nunavut Inuit
    Pinasuaqtanga
    Namminiq
    Nunaqarumagamik
    Nunavut
    Aksuruutiulauqtuq
    Namminiq
    Gavamaqarumagamik

    Akuniulauqtuq inuit
    Nipiqanngittut
    Aulattinngittut
    Nunaminik inuusirminik
    Aaqqiksuiqattaunngittut

    Sunatuinnait
    Takutsauliqtut
    Inunut aulataunngittut
    Kisianili nalunanngittuq
    Makigiariaqaqtugut

    Nunavut inuit
    Pinasualauqtanga
    Namminiq
    Nunaqarumagamik
    Nunavut aksurutiulauqtut
    Namminiq
    Gavamaqarumagamik

    Amisuuluaqtut inuit
    Iqqanaijaaqanngittut
    Amisuuluaqtut inuit
    Nammiqattaqtut

    Uvagut inuujugut
    Ikajuqtigiilauqta
    Nunavuqaliratta
    Piqattautsialauqta

    Nunavut inuit
    Pinasualauqtanga
    Namminiq
    Nunaqarumagamik
    Nunavut aksurutiulauqtut
    Namminiq
    Gavamaqarumagamik

    Mon ami, laisse-moi te demander
    En tant qu'inuit, que penses-tu de nos vies aujourd'hui?
    Comment allons-nous vraiment?

    Il y a des jours que ça va bien
    Il y a des jours que ça va mal
    Mais malgré tout cela, il n'y a pas de doute, il faut se tenir debout.

    Le Nunavut, c'est le long fruit du travail des inuit,
    Parce que nous voulions notre propre pays,
    Parce que nous voulions notre propre gouvernement.
    Nous nous sommes battus fort pour obtenir le Nunavut, notre Terre.

    Trop longtemps, nous n'avions pas de voix,
    Trop longtemps, nous n'avions pas de pouvoirs
    Mais malgré tout cela, il n'y a pas de doute,
    Il faut se tenir debout.

    Il y a tant de choses maintenant que les inuit ne font pas partis
    Mais malgré tout, il n'y a pas de doute,
    Il faut se tenir debout.

    Trop d'inuit n'ont pas d'emploi,
    Trop d'inuit s'enlèvent la vie,

    Mais NOUS, nous sommes en vie,
    Entraidons-nous entre inuit
    Maintenant que nous avons le nunavut, notre terre,
    Bâtissons, ensemble, notre patrie.

    Album Uvagut inuusivut, 1993


     
  2. Kikkukia est un groupe d'Igloolik composé de Joey Aamaq (guitar, voix), Joshua Qaunaq (guitar, accordéon), Lazarus Qattalik (Batterie, voix) et Allan Kangok (Basse, orgue, voix). Igloolik c'est la Mecque du rock au Nunavut. Un documentaire sur www.isuma.tv/en/DID/community/igloolik/kikkukia-short-documentary est disponible pour consultation. La chanson Nunarjuaq réfère à notre planète Terre. Nuna, signifiant terre; et (r)juaq, ce qui est géant, immense. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Nunarjuavut
    Isagijjummilaurlavut
    Maanna
    Suqutiginngikkutigut
    Kinguvavut
    Sapirnaqtuqsiulaasijuit

    Nunarjuatuavut
    Silarjuatuavut
    Surakpalliajuq
    Kinguvavut
    Isumagilaurlavut
    Sivuniksavut
    Isumagilaurlavut

    Nunarjuavut
    Isagijjummigialaurlavut
    Surakpalliatuinnalirattigu
    Taakkua suraksaijuit
    Atunngiijjuumiagiaraarju
    Tuinnakululaurlavut

    Maanna kisiani
    Pigialirluta
    Maanna kisiani
    Pigialirluta

    Nunarjuatuavut
    Silarjuatuavut
    Surakpalliajuq
    Kinguvavut
    Isumagilaurlavut
    Sivuniksavut
    Isumagilaurlavut

    Notre terre, prenons-en soins davantage,
    Car si nous ne faisons rien maintenant
    Nos enfants trouveront cela difficile

    Notre terre, notre seul environnement
    Elle est en train de se faire détruire
    Pensons donc à nos enfants
    Pensons donc à notre futur

    Allez, prenons soin de notre planète, notre terre, notre environnement
    Parce que nous la détruisons n'importe comment
    Et ces choses qui la détruisent,
    Arrêtons de les utiliser

    Nous devons commencer maintenant
    Nous devons commencer maintenant.

    Album éponyme 2013

Émission du 02 août 2017

audio Block
Double-click here to upload or link to a .mp3. Learn more.
  1. Riit (Rita Claire Mike-Murphy) est originaire de Pangnirtung et tout jeune, elle est exposée à la musique. La chanson Kina (plutôt Kinaumanngarma) réfère intimement à la question ''qui suis-je?''. Cette douce prestation lyrique est une chanson qui tend la main à ceux et celles qui veulent se tenir debout. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Imminik asiulirmat                        
    Qaujitikkajarinngaqai
    Kinaumanngarma (4)

    Imminik asiuliruvit
    Qaujitikkajaqqagit
    Kinaumanngaqpit (4)

    Urrulunga aanninniruma
    Aggaga tigugajaqqiuqqai
    Makitillunga (4)

    Urrulunga aanninniruma
    Aggagakuluit tigugajaqtarai
    Makitillutit (4) Makitillunuk (8)

    Parce qu'il erre seul
    Peut-être chercherait-il à savoir
    Qui suis-je?

    Si tu erres seul
    Je chercherais à savoir
    Qui tu es

    Si je me fais mal en tombant
    Prendrais-tu ma main?
    Afin que je puisse me relever

    Si tu te fais mal en tombant
    Je prendrais ta main
    Afin que tu puisses te relever
    Afin que nous puissions nous tenir debout ensemble, toi et moi.
     
  2. Jajji du groupe Twin Flames est originaire du Nunavik et depuis plusieurs années, il fait des tournées pancanadiennes avec sa partenaire et chanteuse Chelsey June. La chanson So Qaigit (Come with me) est tirée du tout récent album Signal Fire. Cette chanson exprime des regrets et Jajji demande pardon pour les douleurs qu'il a infligées à celui, celle ou ceux qui sont interpellés dans la chanson. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Qialiravit kavarnatuq
    Imminik pasivunga
    Kavaliravit kavarnatuq
    Imminik takuvunga

    So qaigit, qailaurit
    Sunamut Kavaqqit?
    Qangaaluk aqqila...aqqilangavuguk

    Qiviliravit kavarnatuq
    Imminik mikillitiqqaunga
    Aanniravit kavarnatuq
    Uummatinni sirnnaqunga

    So qaigit, qailaurit
    Sunamut kavaqqit?
    Qanggaluk aqqila...aqqilangavuguk

    Illaaniinngilanga aannilirakkit
    Innugama tammavakpunga angutiutsungalu
    Ugguavakpunga Isumaaluttilirakkit
    Rasusuungunngikaluarsunga Ilaanniunngituuqqunga

    Ilaaniunngitu...Ilaaniunngituuqqunga

    C'est difficile de te voir pleurer
    Mais tout est de ma faute
    C'est difficile de te voir dévastée
    Je peux le voir

    Viens donc, je t'en pris viens avec moi
    Pourquoi es-tu si triste?
    Ensemble, nous arrangerons ce qui a été fait (deuxième chance)

    C'est triste de te voir blessée
    Je me sens si petit et impuissant
    C'est triste de te voir souffrir
    Mon coeur en est si déchiré

    Viens donc, je t'en pris, viens avec moi
    Pourquoi es-tu si triste?
    Ensemble, nous arrangerons les choses

    Je ne voulais pas te faire souffrir, je suis désolé
    J'ai souvent fais des erreurs, mais je ne suis qu'un homme (avant tout un humain, mais aussi un homme)
    Je regrette de t'avoir préoccupé et tourmenté
    Mais c'était sans le vouloir de ma part, je suis désolée

    Je suis désolé,
    Je suis désolé.

Émission du 26 juillet 2017

  1. Riit (Rita Claire Mike-Murphy) est originaire de Pangnirtung et tout jeune, elle est exposée à la musique. La chanson Imiqtaq refère à l'action d'aller chercher de l'eau. Cette berceuse est une chanson qui modernise le trésor traditionnel de la musique inuit et c'est avec sa propre touche personnelle qu'elle apporte une brise de fraîcheur aux oreilles attentionnées de nos auditeurs. Ci-bas la traduction libre de Qupanuaq:

    Si j'étais celle à qui on demandait d'aller chercher de l'eau, même si j'étais celle à qui on faisait un reproche, je voudrais néanmoins partir, là-bas, tout en-bas.

    Mais quand j'irai chercher l'eau, si tu souhaites te joindre à moi, tu n'auras
    qu'alors qu'à me suivre, là-bas, tout en-bas.

     
  2. Tarrak est un jeune rappeur inuit du Groenland. C'est à travers les paroles qu'il illustre les enjeux sociaux des inuit de sa terre natale et parmi ses compositions, la chanson Tupilak est révolutionnaire de par ses paroles engagées. Tupilak est considéré au Groenland comme étant un objet spirituel, maléfique et magique, fabriqué par les shamans dans le but de faire fuir l'ennemi. Le contexte de la chanson est très à-propos et interpelle les auditeurs à mieux comprendre les problèmes socioéconomiques au Groenland. Ci-bas est la traduction libre de Qupanuaq:

    Les Qallunaat viennent ici avec une attitude de bien pensant
    Ils nous disent comment nous devons nous comporter
    Trop souvent j'ai été témoin du racisme
    Ils nous traitent de tous les noms
    Pour eux nous valons moins que rien
    Ils disent ''J'aime pas la façon dont les inuit pensent''
    Même un prof m'a déjà dit que nous ne devrions pas être si silencieux
    Il y a une croix gammée sur ma porte
    Quand tous les regards nous jugent
    Il est bon d'avoir un Inuk à ses côtés
    Le racisme est rampant.
    Ils nous traitent d'Eskimo paki et d'Arctic monkeys
    Et je crie ''jamais je me laisserai faire''
    Le qallunaaq n'est rien d'autre qu'un tupilak, un esprit maléfique

    Si tu ne parles pas danois le système d'éducation ne t'acceptera pas
    Mais si eux ne peuvent pas parler le groenlandais
    On leur donne néanmoins tous les droits
    Ceci est la vie que nous vivons
    Nous pouvons réussir seulement si nous parlons la langue de l'étranger
    Mais qu'est-ce que ce gouvernement? Mais qu'est-ce que ce pays?
    Quand les qallunaat viennent ici, nous les accueillons à bras ouverts avec un sourire
    Mais eux, ils laisseront mourrir un Inuk sans-abris
    (intermittence vidéo)
    Sans se précipiter pour venir à son aide car sa vie ne vaut rien à leurs yeux
    Pour eux, nous sommes que des alcooliques et des moins que rien
    Je me demande, sommes-nous toujours un peuple de colonisés?

    Je ne blâme pas seulement les qallunaat
    Certains Inuit ont une soif sans fin
    Ils ternissent notre réputation au loin
    Ils reviennent à la maison sans argent
    Et nous finissons par nous voir aussi comme des moins que rien
    Nous nous sentons comme si nous avions aucune place dans cette société
    Mais pourquoi sommes-nous encore sur ce foutu chemin?
    Mes chers compatriotes, je lance l'appel
    Réveillez-vous! Répliquez! Fâchez-vous!
    Occupez-vous de vous-mêmes! Soyez indépendants!
    Montrez leur que vous pouvez
    Ne vous laissez pas abattre et descendre dans les abysses
    Ils nous regardent avec condescendance
    Mais ils n'ont rien comme nos montagnes
    Ils ne peuvent voir et ni savoir vraiment qui nous sommes
    Je dis que c'est maintenant à notre tour d'être les tupilat