Conservation et vieillissement de la viande : rappel des pratiques exemplaires

14 septembre 2016
Nunavut

 

Le ministère de la Santé souhaite rappeler à la population les pratiques exemplaires en matière de conservation et de vieillissement de la viande.

La bactérie qui cause le botulisme est naturellement présente dans le corps du morse, du phoque et, parfois, de la baleine. Si la viande vieillie n’est pas préparée ou conservée dans un milieu adéquat, cette bactérie peut entrainer la production de toxines, ce qui risque de provoquer des maladies, voire la mort.
Quand vous conservez ou préparez de la viande vieillie, il est important de :

  • retirer l’estomac et les intestins du phoque, de la baleine et du morse juste après les avoir pêchés;
  • conserver la viande et le gras crus au froid (à une température de 4 °C ou moins);
  • faire vieillir les aliments traditionnels dans un endroit frais qui laisse entrer l’air, et non dans des contenants scellés. Les contenants et les sacs de plastique sont donc à éviter;
  • garder les restants au réfrigérateur;
  • cuire les restants (comme du bouillon ou du ragout de phoque) pendant au moins 10 minutes avant de les servir de nouveau.

Si vous doutez que votre viande soit comestible, ou si vous avez des questions, veuillez consulter la fiche d’information ci-jointe ou communiquer avec l’agent préposé à l’hygiène de l’environnement de votre région.

Updated: 25 septembre 2016 — 13 h 00 min
CFRT 107 3 FM © 2014 Frontier Theme